Approval date

Grâce aux améliorations technologiques, il est maintenant possible de chercher dans l’ADN les sites qui varient entre participants à des centaines de milliers d’endroits, appelés SNPs pour « single nucleotide polymorphisms ». Le Dr. Lettre et son équipe utiliseront des approches statistiques afin d’identifier des associations entre les gènes et maladies dans la cohorte CARTaGENE. Les phénotypes d’intérêts porteront sur les caractères cardiométaboliques (ex. lipides sanguins, infarctus du myocarde, hypertension, diabètes), anthropométriques (ex. taille, indice de masse corporel, obésité), et sanguins (ex. globules rouges, globules blancs, plaquettes). Ces résultats permettront de tracer un profil génétique de ces traits dans la population québécoise. De plus, ils permettront d'optimiser la prédiction génétique et d'évaluer le potentiel de certains gènes comme outils thérapeutiques.