Chercheur
Approval date

La pression artérielle centrale et la rigidité artérielle sont des indicateurs indépendants des incidents cardiovasculaires chez les patients à haut risque dont les paramètres de dynamique sanguine sont plus élevés. Cependant, en raison de données manquantes ou non concluantes, des incertitudes subsistent quant à l'importance (i) de la pression artérielle centrale chez les individus à faible risque et de (ii) la raideur artérielle. Par exemple, une analyse récente a montré que l’augmentation de cet indice était indépendamment associé à une augmentation des maladies cardiovasculaires et des décès. Cette analyse comprenait toutefois de petites études de courte durée (<5 ans) avec une forte proportion de patients atteints de diverses maladies. Les résultats de cette étude sèment la confusion et empêche l'utilisation des paramètres de dynamique sanguine dans l'évaluation des risques cardiovasculaires. Notre hypothèse consiste à relier les paramètres de dynamique sanguine centrale à des événements cardiovasculaires indésirables, et ce, indépendamment de la pression artérielle périphérique dans la population générale. Notre objectif est donc d'évaluer et de comparer l'impact de l’accroissement des paramètres de dynamique sanguine centrale et périphérique sur les événements cardiovasculaires. Les données de la cohorte populationnelle de CARTaGENE et les bases de données médico-administratives nous permettront d’atteindre cet objectif. Cette étude sera la première à démontrer que l'utilisation des paramètres de la dynamique sanguine centrale peuvent améliorer la prédiction du risque cardiovasculaire dans la population générale.