Approval date

Les problèmes de santé mentale et le manque de sommeil représentent des facteurs de risque importants dans le développement de maladies cardiaques. La santé mentale et le manque de sommeil sont toutefois très souvent interreliés. L'objectif de cette étude est de déterminer si le manque de sommeil et un problème de santé mentale sont des facteurs de risque indépendants d'une maladie cardiaque incidente.

L'incidence des maladies cardiaques permettra de comparer six groupes : a) pas de dépression et sommeil de durée normale; b) pas de dépression et sommeil de courte durée; c) pas de dépression et sommeil de longue durée; d) dépression et sommeil de durée normale; e) dépression et sommeil de courte durée; et f) dépression et sommeil de longue durée. Les analyses ci-dessus seront répétées avec l’anxiété comme paramètre pris en compte avec la durée du sommeil. La taille de l’échantillon de données provenant de CARTaGENE fournira une puissance suffisante pour les analyses mentionnées. De plus, l’évaluation détaillée des variables de risque pourra être liées aux mesures de toute variable d'intérêt spécifique aux maladies cardiaques.