Approval date

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une maladie progressive qui se caractérise par une perte de la fonction pulmonaire, entraînant un essoufflement, une mauvaise qualité de vie, une perte de productivité et un taux de mortalité élevé. Les patients atteints de MPOC subissent fréquemment des exacerbations aiguës (EAMPOC), c'est-à-dire des crises pulmonaires, au cours desquelles l'essoufflement, la toux et la production de mucosités augmentent considérablement, entraînant des admissions aux urgences et des hospitalisations. L'EAMPOC peut être gérée efficacement si elle est identifiée et traitée rapidement, mais les symptômes d'une EAMPOC s’apparent souvent à ceux d'autres conditions courantes telles que l'insuffisance cardiaque, la pneumonie et la grippe. En absence de tests pouvant séparer EAMPOC de ces conditions, les médecins ont du mal à diagnostiquer avec précision l'EAMPOC de manière précoce, où les traitements médicamenteux sont plus efficaces, le diagnostic peut être retardé ou même incorrect, auquel un traitement inapproprié sera administré.

Le but de ce projet est d'améliorer les soins aux patients atteints de MPOC en développant de nouveaux tests sanguins qui aideront à identifier les patients à haut risque d'EAMPOC et ceux aux stades précoces d'EAMPOC. Les médecins pourront utiliser ces tests pour prévenir ou traiter l'EAMPOC.

L’équipe du Dr. ManNamara a déjà identifié des marqueurs prometteurs capables de prédire et de diagnostiquer l'EAMPOC à partir d'une simple prise de sang. Les échantillons de participants de CARTaGENE permettraient de valider ces biomarqueurs.